Vous êtes ici : Accueil Compétences de Coeur de FranceService d'assainissement collectif (tout à l'égout)

Service d'assainissement collectif


La gestion de l'assainissement collectif consiste en la collecte, l'acheminement et le traitement des eaux usées, avant leur rejet dans le milieu naturel.

L’assainissement est dit collectif lorsque toutes les eaux usées d’une maison ou d’un immeuble sont collectées par un réseau public. Par la suite, les eaux de collecte sont acheminées vers une structure spécifique pour y être traitées (par exemple, une station d'épuration, une lagune).

Le Code de la santé publique indique que toutes les habitations qui ont accès aux égouts doivent y être branchées, dans les 2 ans qui suivent la mise en service, même si elles sont déjà équipées de leurs propres réseaux d’assainissement non collectif. Il précise également que « tous les ouvrages nécessaires pour amener les eaux usées à la partie publique du branchement sont à la charge exclusive du propriétaire ». Si le raccordement n’est pas effectué dans les délais prévus, le propriétaire peut se voir infliger une pénalité.


Travaux en cours

 

Diagnostic du réseau d'eaux usées situé dans le lit de la Marmande et de l'ensemble du réseau d'eaux usées de Saint-Amand-Montrond réalisé par SOA Veolia Propreté (durée 6 semaines)
Cette étude va permettre de repérer les fissures, les défauts d'emboitement des tuyaux ... grâce au passage dans le réseau d'une caméra qui restitue les informations et images de l'état général des tuyaux.

Le réseau situé dans La Marmande est une phase particulière de l'étude. En effet, ce tronçon d'environ 2 kilomètres est une source identifiée d'apport d'eaux claires parasites à la station d'épuration de Saint-Amand-Montrond, ce qui perturbe son bon fonctionnement.

 


Déroulé de l'intervention dans La Marmande
• Abaissement du niveau d'eau pour mettre hors d'eau les différents regards d'accès à la canalisation,
• Hydrocurage du réseau à l'aide d'un camion hydrocureur (camion de vidange), et récupération par aspiration des matières de curage,
• Inspection télévisée du réseau et des regards d'accès par une caméra motorisée introduite dans la canalisation.
Un rapport d'inspection télévisée sera établi afin de repérer les différents défauts structurels de la canalisation (fissures, défauts d’emboîtement, flaches...) et d'identifier les zones d'apport d'eaux claires parasites, le cas échéant.
 

 


 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans la presse spécialisée

 


Pratique

 
Tout projet de branchement doit faire l’objet d’une demande écrite à la CC Cœur de France. Chaque nouveau branchement donne lieu au versement d'une taxe de raccordement.

 

Consulter le règlement du service d'assainissement collectif

 

 

Tarifs

 

Pour l'année 2016, le Conseil communautaire a fixé les montants de cette taxe comme suit :

 

- rénovation d'une habitation et raccordement à un réseau d'assainissement collectif existant : 1 000 €
- construction neuve et raccordement à un réseau d'assainissement collectif existant : 1 800 €
- raccordement à un réseau d'assainissement collectif en construction : 2 250 €

 

 

Le fonctionnement

 

Cœur de France gère six stations d'épuration (communes de Bessais-le-Fromental, Coust, Meillant, Orval, Charenton-du-Cher et Saint-Amand-Montrond), 1 lagune (commune d'Orcenais) et 6 fosses semi-collectives (Drevant, Marçais, Nozières).

Sur l'ensemble du territoire, les réseaux d'assainissement collectif mesurent environ 68 kilomètres et 17 840 habitants y sont raccordés.

Après leur traitement, les eaux sont renvoyées vers le milieu naturel. Les résidus du traitement, appelés les « boues » font l'objet, pour les stations de Bessais-le-Fromental, Charenton-du-Cher, Meillant et Orval, d'un épandage agricole. Les boues résiduelles de la station de Saint-Amand-Montrond sont évacuées vers la plate-forme de compostage de Cogny (18).

Par un contrat d'affermage, Cœur de France a délégué la gestion de ce service à la société VÉOLIA Eau.